À Saint-Adolphe-d’Howard, on lave avant la mise à l’eau!

photo-campagne-lavage

(Saint-Adolphe-d’Howard, le 14 juillet 2017) –  Afin de protéger les nombreux lacs de son territoire des espèces envahissantes, dont le myriophylle à épi, la municipalité de Saint-Adolphe-d’Howard lance une campagne de sensibilisation visant à rappeler aux utilisateurs nautiques l’importance de laver leur embarcation avant la mise à l’eau.

La protection des lacs et la préservation de l’environnement est au cœur des valeurs de la municipalité de Saint-Adolphe dont la vocation s’articule autour du plein air, du nautisme et de la grande nature. Saint-Adolphe, dont le village s’étale autour du lac Saint-Joseph, compte quelque 80 lacs sur son territoire.

« La prolifération du myriophylle à épi et dans les lacs du Québec et des Laurentides est préoccupante; nous nous devons d’agir afin de contrer cette plante et autres espèces envahissantes qui menacent nos plans d’eau », a fait valoir la mairesse Lisette Lapointe.

Campagne de sensibilisation

C’est dans cette optique que le Service d’urbanisme et d’environnement de Saint-Adolphe a créé une campagne de sensibilisation sur le lavage des embarcations. Cette campagne s’articule autour d’affiches de sensibilisation  installées à la station de lavage du Centre Plein air; au débarcadère Saint-Joseph, ainsi qu’aux parcs Bélisle, Lapointe, des Aînés et au quai municipal, où il y a des rampes de mise à l’eau. Un lavage adéquat des embarcations constitue un moyen efficace de se prémunir contre la propagation des espèces indésirables d’un lac à un autre.

« Le lavage des embarcations, motorisées ou non, constitue une précaution essentielle pour protéger les lacs de la prolifération des espèces envahissantes dont des fragments peuvent adhérer aux parois de l’embarcation, mais également aux pagaies, aux moteurs, remorques ainsi que tout équipement ayant été en contact avec l’eau », explique Ruth Paré, inspectrice en environnement à la municipalité de Saint-Adolphe.

Station de lavage

Au Centre Plein air de Saint-Adolphe, les plaisanciers disposent gratuitement de tout le nécessaire pour nettoyer leur embarcation et même se prévaloir des conseils d’usage, au besoin.

« Nous invitons nos résidents et visiteurs à prendre quelques minutes pour utiliser les installations de lavage mises à leur disposition et ainsi protéger la santé de nos lacs », de conclure la mairesse Lisette Lapointe.

Voir le guide du Myriophylle à épi