Lettre de la mairesse Lisette Lapointe aux citoyens de Saint-Adolphe

Je souhaite aujourd’hui informer les citoyens de Saint-Adolphe-d’Howard, notre personnel, mes collègues et amis que je ne solliciterai pas de nouveau mandat lors des prochaines élections municipales de novembre prochain. Ce sera alors le temps pour moi de passer le flambeau. Et je suis très confiante pour la suite des choses,  car il y a, à Saint-Adolphe et à l’intérieur même de l’équipe actuelle des conseillers municipaux, une très belle relève. Je les remercie d’ailleurs pour l’intégrité qu’ils ont démontrée tout au long de notre mandat.

Je n’avais jamais envisagé faire un retour en politique, en particulier dans le domaine municipal. À l’automne 2012, j’avais décidé de ne pas solliciter de nouveau mandat comme députée de Crémazie à l’Assemblée nationale. Le moment était venu de passer plus de temps avec mon mari, notre famille et nos amis.

Mais en mars 2013, Saint-Adolphe a été frappée de plein fouet par l’annonce qu’une ligne à haute tension allait traverser la municipalité d’est en ouest sur une distance de 13 km, au sommet des montagnes surplombant plusieurs lacs, dont le lac Saint-Joseph, juste devant le village. Bien sûr, la population s’est mobilisée et je me suis impliquée au sein du comité aviseur. Plusieurs personnes m’ont alors approchée pour que je me présente à la mairie.

Lorsque j’ai été élue à l’automne 2013, le défi était grand. Les finances de la ville étaient en piteux état, les dossiers d’infrastructures stagnaient, le roulement de personnel de direction retardait constamment la réalisation d’importants projets et le dossier de la ligne à haute tension était au cœur de nos préoccupations et de nos inquiétudes.

Il faut rappeler que c’était l’un des mandats clairs de notre équipe : préserver les paysages, les lacs et les forêts de Saint-Adolphe. D’ailleurs, tous les candidats à l’élection de 2013 abondaient en ce sens. Et  c’est forts  de l’implication et du travail exceptionnels du comité aviseur et forts de l’appui du comité de vigilance, que nous avons fait et ce, depuis le début, tout ce qui est humainement possible, en tant que municipalité, pour défendre cette cause. Personnellement, je peux dire que je me suis donnée corps et âme pour évite le pire pour Saint-Adolphe et je continuerai en ce sens jusqu’à la fin de mon mandat.

La bataille n’est pas terminée, mais nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli jusqu’ici et de ce que nous avons semé. Notre lutte respectueuse et rigoureuse a été suivie par plusieurs et je me réjouis que le débat public sur la pertinence de l’enfouissement en milieu de villégiature, gagne  en crédibilité dans toute la société québécoise et qu’il interpelle sérieusement la classe politique à Québec.  Notre bataille laissera des traces, cela, j’en suis profondément convaincue. »

Également, nous n’avons rien négligé pour redonner un élan à Saint-Adolphe. Nous pouvons nous féliciter de l’émergence de nouvelles entreprises et organismes dédiés au développement des activités sportives et culturelles à Saint-Adolphe, mais également de la concrétisation de plusieurs projets d’infrastructures dont bénéficieront directement les citoyens.

L’une des réalisations dont je suis particulièrement fière est l’assainissement des finances de la municipalité. Lorsque nous sommes arrivés en poste, en 2013, il y avait un déficit cumulé de 278 000$. Cette situation est derrière nous. Nous avons conclu l’exercice 2016 avec un surplus de 1 251 227$, ce qui nous permet enfin (et qui permettra aussi à la prochaine administration) d’envisager l’avenir avec enthousiasme et sérénité. Engagement tenu !

Je dois avouer que l’année 2015 a été extrêmement éprouvante sur le plan personnel, en particulier la maladie et le décès de mon époux. J’ai parfois cru ne pas pouvoir y arriver. Mais je m’étais engagée auprès des citoyens de Saint-Adolphe, je devais tenir cet engagement.

En terminant, je tiens à souligner très fortement l’appui sans faille que nous apporte au quotidien l’équipe de cadres de la municipalité, sous la solide direction de notre directeur général. Sans notre personnel, nous pouvons bien peu. Je tiens aussi à souligner la qualité des personnes embauchées au cours des dernières années et qui se sont ajoutées à l’équipe expérimentée qui compose le personnel de la municipalité. Une très belle équipe ! Merci de votre engagement.

D’ici la fin de mon mandat, vous pouvez compter sur ma détermination à mettre toute mon énergie à bien représenter les citoyens de Saint-Adolphe. J’aimerais ensuite pouvoir me consacrer à ma famille. J’ai aussi du temps à rattraper avec mes amis. Il y a aussi les archives et la mémoire de mon mari, notre petite vigne à Collioure et sans doute aussi l’écriture…

Mais mon cœur sera toujours accroché à Saint-Adolphe. Un grand merci aux citoyens de Saint-Adolphe pour leur confiance et leur soutien!

Cordialement

Votre mairesse,
photo-madame-lapointe-site-web Lisette Lapointe