Saint-Adolphe-d’Howard consulte ses citoyens sur la location court terme

2-consultation_edited_edited

(Saint-Adolphe-d’Howard, le lundi 30 avril 2018) – Le sujet des locations touristique courte durée suscite un grand intérêt auprès des citoyens de Saint-Adolphe-d’Howard. Plus de 130 personnes ont participé le 28 avril dernier, à un exercice de consultation publique en vue de moderniser la réglementation d’urbanisme encadrant ce mode de location offert par de nombreux propriétaires de chalets.

Souvent offerte par le biais du web et des médias sociaux, l’offre de location court terme s’adresse à une clientèle touristique désirant occuper un lieu pour une période de 1 à 31 jours. Pour certains propriétaires, la location court terme est un moyen d’acquérir une résidence secondaire. D’autres villégiateurs considèrent que ce type de location peut être une source de nuisance.

À Saint-Adolphe uniquement, on dénombre quelque 70 résidences dûment inscrites à la Corporation de l’industrie touristique du Québec. La Loi 67 sur les établissements d’hébergement touristique établit que les propriétaires qui offrent ce type de location doivent obligatoirement inscrire leur résidence et obtenir une attestation de classification. Actuellement, la location court terme est permise en usage accessoire sur l’ensemble du territoire de Saint-Adolphe-d’Howard. « C’est dire qu’il s’agit d’un usage complémentaire à celui exercé par l’occupant principal. La location ne doit pas constituer l’usage premier de la résidence », a expliqué Madame Lafontaine. Quant aux locations illégales, il va de soi qu’elles sont à proscrire et doivent être signalées.

« D’une part, nous avons de nombreux propriétaires de chalets qui font appel à la location court terme et d’autre part, nous devons nous assurer que cette activité locative se fait dans le respect des autres usagers », ajoute Madame Lafontaine. « Nous souhaitons favoriser les saines pratiques et mieux nous outiller pour encadrer cette activité », résume-t-elle.

Des échanges productifs

En préliminaire à cette refonte, la Municipalité souhaitait recueillir l’opinion de ses citoyens sur divers moyens d’encadrement. Des outils qui ne relèvent pas uniquement de l’urbanisme, mais également de la sensibilisation et de la communication. La formule table ronde a d’ailleurs favorisé la discussion entre les participants et l’échange entre les propriétaires de « bonnes pratiques » et façons de faire permettant de s’assurer d’un plus grand respect des lieux et du voisinage. À ce propos, une association des propriétaires de résidences de tourisme a d’ailleurs été formée cette année à Saint-Adolphe. Une trentaine de propriétaires en sont membres.

Vers une nouvelle règlementation

Cette rencontre a permis aux participants de s’exprimer et collaborer de façon constructive à un meilleur encadrement des activités de location court terme. La prochaine étape pour la Municipalité consistera à faire la compilation des réponses émises par les tables citoyennes. Jusqu’au 15 juin prochain, les citoyens ou organismes qui le désirent peuvent également faire parvenir leurs commentaires ou mémoires au Service d’urbanisme de Saint-Adolphe-d’Howard, à l’attention de Madame Julie Lafontaine à : jlafontaine@stadolphedhoward.qc.ca À noter que les documents de la consultation citoyenne sont disponibles en version téléchargeable dans la section ci-dessous.

Selon les solutions retenues, un projet de règlement sera soumis pour consultation publique. La nouvelle règlementation devrait entrer en vigueur d’ici 6 à 12 mois.

DOCUMENTS DE LA CONSULTATION