Aménagement et développement du territoire

La popularité de la municipalité est étroitement liée à la richesse du milieu naturel. La présence de montagnes, de lacs et cours d’eau et de forêts contribue à l’identité de la municipalité et se conjugue aux lieux paisibles ainsi qu’aux sports de plein air pour offrir aux villégiateurs et touristes un havre de paix et de récréation sans pareil. Il est donc primordial d’éviter la dégradation du milieu naturel, moteur de l’économie de la région et de mettre en application des mesures de contrôle afin de protéger la qualité exceptionnelle de cet environnement.

La venue d’une nouvelle génération de résidents « baby boomer » et villégiateurs dans la municipalité peut profiter à la vitalisation et à la diversification des commerces locaux ainsi que des équipements communautaires de la municipalité. Le village doit constituer un attrait pour les résidents et visiteurs, notamment à l’entrée du village et aux abords du Lac St-Joseph. Il est donc important de favoriser la mise en valeur du noyau villageois par des interventions soignées, en mettant en place des infrastructures d’accueil de qualité et en favorisant des activités et des évènements en lien avec l’identité de la municipalité.

Ayant un fort potentiel de développement en matière de sports de plein air, il est souhaitable d’orienter le développement du tourisme vers les activités de plein air 4 saisons et d’en faire un créneau de développement touristique.

Le plan d’urbanisme, le programme particulier d’urbanisme (PPU) – version préliminaire, le service d’aide-conseil en rénovation patrimoniale (SARP) ainsi que les fiches-conseils de Fondation Rues principales sont des outils urbanistiques représentant la vision de développement de la municipalité et à la disposition des promoteurs, des commerçants et des résidents, désirant se construire ou mettre en valeur leur propriété.

 

Charte des paysages

Le paysage fait partie intégrante de notre patrimoine naturel, culturel et collectif et il est de notre responsabilité individuelle et collective d’en assurer la protection. La région des Laurentides est privilégiée par la diversité de ses paysages et de ses grands espaces naturels et nous avons tout intérêt à protéger l’environnement.

Suite à la tenue, en 1998, des États généraux du paysage québécois, la région des Laurentides s’est dotée d’une Table de concertation sur les paysages. Cette Table a proposé à ses partenaires régionaux d’adhérer à une Charte des paysages naturels et bâtis des Laurentides.

En novembre 2004, plus de 150 partenaires régionaux avaient signé cette charte, dont 7 MRC et près d’une cinquantaine de villes.

Charte des paysages naturels et bâtis des Laurentides

Informations utiles