Une inspectrice du ministère de l’Environnement visite le chantier de la ligne à haute tension

(Saint-Adolphe-d’Howard, le 8 août 2018)- À quatre reprises depuis le 6 juillet dernier, les eaux des lacs Massie et des Trois-Frères sont devenues brunes et opaques à la suite de fortes pluies. Cette turbidité des eaux serait possiblement causée par l’apport de sédiments s’écoulant depuis certains sites d’aménagement des futurs pylônes d’Hydro-Québec. Ces sites ne disposeraient pas de mesures de protection adéquate. Le 8 août dernier, une inspectrice du ministère de l’Environnement visitait le chantier.

Dès la première coulée de sédiments observée par des citoyens de Saint-Adolphe le 6 juillet dernier, la Municipalité est intervenue auprès d’Hydro-Québec et du ministère de l’Environnement afin de signaler ces anomalies. La Municipalité demandait également à Hydro-Québec de voir à l’installation rapide de barrières à sédiments et autres mesures de rétention afin d’éviter tout nouvel épisode du même type. Bien qu’Hydro-Québec ait mis en place des mesures de mitigation pour l’un des sites problématiques, trois autres épisodes de sédimentation potentiellement reliés aux sites de travaux d’Hydro-Québec ont été signalés, causant à nouveau une turbidité importante des eaux des lacs Massie et des Trois-Frères. Rappelons que dans ce dossier, une plainte a aussi été déposée dès le 6 juillet par une citoyenne auprès du ministère de l’Environnement.

Selon la procédure prescrite par le ministère de l’Environnement, la Municipalité a rapidement communiqué avec Hydro-Québec et le ministère de l’Environnement à chaque épisode de sédimentation, en demandant des mesures de mitigation. Tout comme ses citoyens, la Municipalité se désole de la répétition des événements et s’inquiète des retombées de ces apports de sédiments sur ses lacs.

Intervention du ministère de l’Environnement

Le 8 août dernier, une inspectrice du ministère de l’Environnement était à Saint-Adolphe pour effectuer une visite complète du chantier d’Hydro-Québec et vérifier la présence et l’efficacité de mesures de mitigation mises en place pour prévenir l’écoulement de sédiments dans les cours d’eau à proximité des sites de travaux.

La Municipalité surveille attentivement l’évolution de ce dossier.